Quels sont les services qui font varier les frais de condo?

Lorsque l’on fait l’acquisition d’une copropriété, et ce, qu’elle soit divise ou indivise, on se retrouve inévitablement pris à payer des fameux frais de condos, aussi appelés frais de copropriété. En effet, ces derniers, répartis à parts égales entre le nombre de propriétaires figurant sur la déclaration de copropriété, sont chargés chaque mois au propriétaire, en même temps que la mensualité de son hypothèque. En quoi consistent au juste ces frais et quels sont les services qui peuvent faire varier les frais de condo? Petit tour d’horizon de la question.

Les frais d’entretien du terrain

Plusieurs services peuvent avoir une incidence sur le montant de la facture de frais de condo que devra acquitter un nouvel acquéreur de copropriété.

Tout d’abord, dépendant de l’emplacement de la propriété, il faut prévoir des frais pour le déneigement des espaces de stationnement et du terrain et pour le ramassage des feuilles mortes. Si l’édifice est situé dans une région où il neige beaucoup ou encore sur le bord d’un lac venteux où les feuilles ont tendance à s’accumuler facilement sur le terrain en automne, il va de soi que les frais d’entretien du terrain et du déneigement seront plus élevés que dans le cas d’une propriété située dans le sud du Québec où il ne neige presque pas et où les feuilles sont balayées naturellement par le vent.

Le gym, la piscine, le spa, etc.

Il n’est pas rare, de nos jours, de voir des condos équipés de gym et de piscines creusées (intérieures ou extérieures). Ces deux services, très appréciés par les propriétaires de condos, engendrent également des frais de service, et ce, autant pour l’utilisation que pour l’entretien.

Ainsi, un édifice à condos qui ne comprend pas de gym et de piscine verra ses frais de condos diminuer tandis qu’un autre qui en comprend imposera des frais de condos plus élevés à ses détenteurs.

Terrasses sur le toit du condo

Idem pour les terrasses juchées sur le toit des immeubles comprenant barbecue et autres commodités pratiques pour les chaudes journées d’automne ou d’été. Étant donné que ces biens appartiennent à l’immeuble, chaque propriétaire doit payer pour leur utilisation.

Le fonds de prévoyance

Probablement celui qui diffère le plus d’une propriété à l’autre, étant donné que la superficie et les matériaux de construction pour ériger les condos ne sont pas les mêmes, le fonds de prévoyance joue un rôle majeur sur le montant qu’un copropriétaire aura à payer chaque mois, en plus de sa mensualité.

En effet, ce fonds d’urgence est une réserve d’argent destinée aux réparations majeures, telles que la réfection de la toiture de l’immeuble, le remplacement des fenêtres et des balcons et la fixation de fissures dans les plafonds en cas de bris. Étant donné que chaque occupant est propriétaire des parties communes de l’immeuble, en vertu de la déclaration de copropriété, chacun doit cotiser à ce fonds afin de pallier les imprévus éventuels.

Les assurances

Enfin, il faut également prévoir une part de son budget pour payer les assurances de l’immeuble, dont la somme est également répartie à parts égales entre les copropriétaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *