Tout savoir sur une douche en céramique

La douche en céramique aide à une optimisation de l’espace dans une salle de bain. Facile à entretenir et à réaliser, ce type de douche séduit par son esthétique. Il vous sera montré comment réaliser une douche avec cette matière, et présenté les différents types de céramique existants.

Réalisation d’une douche en céramique

Pour réaliser une douche en céramique, il faut que vous ayez au préalable coupé l’alimentation en eau. Pensez également à enlever l’ancienne douche et à changer la laine isolante, pour la remplacer d’une base de douche faite d’acrylique. Les parois en fibrociment doivent être assemblées sur les appuis du mur.

Mettez une couche de ciment-colle sur les parois en fibrociment, et appliquez automatiquement la membrane sur la couche de ciment-colle. Pour la pose de la membrane, observez une distance de 15,2 centimètres par rapport au coin du mur. Après avoir de nouveau étendu du ciment-colle, posez la deuxième pièce de membrane sur la première.

Pour vous assurer qu’il n’y ait pas d’air sous la membrane, appuyez sur celle-ci avec une truelle d’un mouvement vertical. Sur la jonction des membranes, appliquez du ciment-colle avant de couper au couteau la partie excédante. Posez ensuite sur le long du mur une moulure de finition avec des clous plats, avant de remettre dessus, du ciment colle.

Commencez la pose de la céramique à partir du bas du mur. Pour des séparations uniformes entre les tuiles, placez des espaceurs entre les carreaux. Coupez la céramique pour faire de la place à la plomberie. Appliquez le coulis et frottez ensuite pour enlever le trop-plein de coulis. Usez d’une éponge humide pour rendre propres les carreaux, avant de faire un grand nettoyage avec un savon de vaisselle.

La céramique sous ses multiples formes

Le mot ‘’céramique’’ vient du mot grec ‘’kéramos’’ qui veut dire argile. La matière désigne les objets fabriqués de terre et qui ont subi une transformation après une cuisson à une température plus ou moins élevée. Il existe ainsi deux types de céramique : les pâtes poreuses et les pâtes imperméables.

Les pâtes poreuses sont utilisées pour réaliser des objets en terre cuite comme la poterie. Après le moulage, la poterie réalisée est cuite à une température de 800°. Un autre type de poterie peut être réalisé avec de la céramique, la poterie plombifère qui est réalisée à l’aide d’une pâte poreuse et imperméabilisée à l’aide d’un émail.Quant aux pâtes imperméables, nous pouvons trouver le grès qui est une céramique à pâte imperméable, car composée de silice, d’argile et d’impuretés. La porcelaine elle, se distingue par la blancheur de sa pâte. Elle se présente sous deux formes : dure et tendre.La porcelaine dure contient du kaolin, du quartz et un produit nommé feldpath, elle a un aspect translucide et vitrifié. La porcelaine tendre ne contient pas de kaolin elle est faite de calcaires blancs, de sable et de fondant.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *