Confort thermique : comment s’y prendre ?

Que faire pour profiter d’un optimal confort thermique ?

Pour bénéficier d’un confort thermique optimal au sein d’une habitation, les occupants de cette dernière doivent limiter les déperditions thermiques et maintenir un taux d’humidité adéquat ainsi qu’une bonne température. La réalisation de ces diverses actions permettra alors de valoriser le bien immobilier en question et de réduire le plus possible les factures énergétiques. Les informations ci-dessous vous permettront d’en savoir plus sur les diverses actions à mener lorsqu’on veut profiter d’un confort thermique adéquat.

Maintenir une bonne température

Pour atteindre un optimal confort thermique dans une maison, il est indispensable de porter une attention particulière à la température ressentie par les occupants. Pour que cette température soit agréable, il est conseillé d’opter pour une isolation adéquate, car elle permet de protéger du froid durant l’hiver et de la chaleur durant l’été. Afin que les habitants d’une maison puissent passer dans les meilleures conditions les longs mois d’hiver, il est également primordial de disposer d’un système de chauffage à la fois performant et certifié. Pour que l’écart entre la température ressentie et la température de consigne soit réduit, le chauffage qui est mis en place doit aussi être doté d’un système de régulation très précis.

Assurer un taux d’humidité moyen

Pour profiter du maximum de confort au sein de leur habitation, de nombreuses personnes procèdent généralement à l’élimination de toutes traces d’humidité. Cette technique n’est cependant pas la plus adaptée, car il est indispensable que le taux d’humidité dans une maison soit situé entre 35 et 60 %. Lorsque ce taux n’est pas respecté, l’air qui circule dans la maison s’avère alors trop humide ou trop sec, ce qui crée un certain inconfort. Pour assurer un contrôle adéquat du taux d’humidité dans une habitation, il est conseillé de vérifier de manière régulière la ventilation dans des pièces humides comme la salle d’eau par exemple. Si l’air qui circule est trop sec, il faudra aussi penser à utiliser des humidificateurs.

Éliminer les courants d’air

Puisque les courants d’air augmentent de manière considérable les sensations de froid surtout en hiver, il est primordial de les limiter au maximum. Pour ce faire, il faudra :

  • s’assurer que les menuiseries telles que les portes et les fenêtres sont étanches ;
  • limiter les courants d’air en hiver en optant par exemple pour l’utilisation de bas de portes.

En dehors du fait qu’elle permet de bénéficier d’un excellent confort thermique au sein d’une habitation, l’élimination des courants d’air contribue aussi à la réduction des factures énergétiques. Pour que ces dernières soient réduites le plus possible, il faudra assurer l’isolation des combles.

Réduire les factures énergétiques grâce à l’isolation des combles

Lorsqu’ils sont mal isolés, les combles d’une habitation engendrent de grosses pertes de chaleur, ce qui contribue à l’augmentation des factures énergétiques. Pour pouvoir conserver le maximum de chaleur dans une maison et ainsi réaliser des économies d’énergie, il est alors primordial d’isoler le mieux possible les combles. Pour garantir le confort thermique adéquat, il faudra donc procéder à l’installation d’isolants de qualité. Si vous ne disposez pas des compétences requises, adressez-vous simplement à un professionnel en la matière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *