Les fusibles

C’est un petit dispositif servant à protéger une installation face aux éventuelles surcharges électriques. Ce qui signifie, chaque installation électrique est divisée en secteur. Ce dernier à son tour dispose d’un fusible d’intensité qui correspond à celle de la ligne supporter. Quand est-ce qu’on dit alors qu’il y a surcharge ? La surcharge est le faite que l’installation ne supporte plus l’intensité électrique. En général, le fusible est composé d’un petit fil de plomb. Ce dernier est intégré au circuit d’entrée du secteur. Grâce à l’existence du plomb qui est un métal qui chauffe rapidement quand le courant électrique est trop fort. Ainsi, le plomb coupe automatiquement l’arrivée du courant dans le secteur concerné. Puisque le circuit électrique est coupé, il n’y a plus alors de risque de danger que ce soit pour les personnes ou pour l’installation ainsi que les biens.

Dans un foyer ou une habitation, le fusible se trouve dans le tableau électrique. Ce dernier comporte chacun de nombreux fusibles qui protègent chaque ligne électrique différente. Cependant, il est possible que l’on retrouve des fusibles dans certains appareils électriques.

Les différents types de fusibles

En effet, chaque fusible doit comporter un calibre singulier. Celui-ci indique la valeur maximale d’intensité qu’il peut supporter. Pour les anciennes installations, il y a les fusibles de 10A, 16A, 2a et 32A. On peut aussi trouver différentes formes selon la norme CEI60269. Sur ce, il y a la forme cylindrique, en bouteille et à couteau. Le fusible dit gG est le format le plus courant que l’on utilise dans les installations domestiques. En ce qui concerne la norme CEI, elle répartit les fusibles selon le temps qu’ils mettent à couper le courant.

Comment changer un fusible

L’identification de la source et la cause de coupure d’électricité est indispensable quand un fusible saute. Il est fortement conseillé de réparer ou remplacer sans attendre les pièces défectueuses. Pour ce faire, commencer par couper le courant en mettant la position arrêt du disjoncteur. Ensuite, vous pouvez procéder au changement du fusible  ne prenant la même intensité et de remettre le courant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *