Conditions requises pour obtenir un prêt pour FICP

Appartenir à la liste FICP n’avantage pas une personne qui souhaite obtenir des prêts auprès des banques et agences de crédit. Toutefois, figurer parmi cette liste ne veut pas dire qu’il est impossible de trouver le bon établissement qui va vous octroyer des emprunts. Quelques conditions sont alors à remplir afin de bénéficier de ce prêt.

Être fiché FICP c’est quoi exactement ?

FICP ou Fichier des Incidents de Crédit au Particulier renferme la liste des citoyens qui n’ont pas réglé leur emprunt sur un délai déterminé. Sont par exemple intégrés dans ce fichier géré par la Banque de France, les créditeurs qui n’ont pas payé leur mensualité et cela sans une raison valable. Ce système élaboré en 1989 figurant aux articles L 333.4 à L 333.6 du code de consommation est élaboré afin d’éviter le surendettement. Le Principe est que les établissements de crédit informent à la Banque de France, les incidents de paiement rencontrés par un individu qui retrouve sa solvabilité après avoir réglé ses impayés à la banque ou agence concernée. Ils ont cinq ans pour le faire. En général, la plateforme de crédit effectue une mise en demeure qui invite au règlement de la somme à payer dans les 30 jours. Si aucun paiement n’est effectué au-delà de cette échéance, l’établissement peut demander à la Banque de France d’inscrire la personne dans sa base de données. Malgré cette étiquette, d’autres alternatives sont possibles pour obtenir un prêt pour ficp.

Prêt pour ficp : les alternatives

Il est tout à fait possible de passer au-delà de l’interdit bancaire et de faire des emprunts même si l’on est fiché FICP. Notons que les propositions qui vont suivre s’effectuent de manière légale. La première étant de tenter ses chances auprès d’organismes étrangers. En effet, le FICP ne concerne que les établissements en France aussi, l’on ne risque pas d’être blacklisté des agences de crédit ailleurs qu’en France en tenant compte du fait que les bases de données de la Banque de France ne sont consultables que par les agences et banques dans le pays. La Suisse et la Belgique figurent par exemple, parmi les pays où de nombreux Français se souscrivent à une alternative de prêt pour ficp. L’on doit tout de même prévoir des garanties qui tiennent la route pour pouvoir s’octroyer son prêt bancaire.

En outre, l’on peut opter pour le microcrédit personnel qui privilégie les personnes disposant d’un faible revenu. D’autre part, l’autre option est le crédit privé qui se fait entre particuliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *