Suis-je responsable de l’entretien de mon condo?

Faire l’achat d’une copropriété est une expérience de vie bien différente de celle de la vie dans une habitation unifamiliale. Initialement, le principe de la copropriété était particulièrement adapté à un mode de vie en ville, où la densité de population est plus élevée et où la solution des condominiums permet à un grand nombre de personnes de résider dans un quartier très recherché.

Toutefois, les attraits de la vie en condo se sont répandus dans des régions plus éloignées des grands centres; c’est le cas par exemple des condominiums à vendre dans les Laurentides.

Désormais, plusieurs acheteurs choisissent un condo plutôt qu’une maison, d’abord parce que les prix sont plus abordables, mais aussi parce que certaines responsabilités sont prises en charge par la copropriété, ce qui allège les tâches associées au fait d’être propriétaire.

Partage des responsabilités

Un des avantages indéniables de la copropriété est le fait que l’administration et l’entretien de l’immeuble sont pris en charge par le syndicat de copropriété. Ce dernier est mandaté par l’ensemble des copropriétaires pour attribuer les contrats d’entretien mécanique et d’entretien ménager des parties communes à des sous-traitants. Qu’il s’agisse des couloirs, des ascenseurs, des terrasses, des entrées, ou d’autres aires partagées, les copropriétaires n’ont pas à se soucier de l’entretien.

La réalisation de l’aménagement paysager fait également partie des tâches que le syndicat attribuera à des sous-traitants. L’aménagement des espaces, les interventions apportées sur le terrain, la fréquence et la nature des tâches pour garder les lieux en bon état, font aussi partie des décisions que prendra le syndicat.

Lorsque vous êtes copropriétaire, votre responsabilité se limite donc à assurer le bon état de votre unité privative ainsi que celui des parties communes dont vous avez l’usage exclusif (balcon privé, partie de terrain à laquelle vous êtes le seul à avoir accès, etc.).

Le partage des frais

Lorsqu’un contrat d’entretien est attribué à un spécialiste, les coûts associés sont partagés par l’ensemble des copropriétaires en étant inclus dans le budget de copropriété. Les fonds sont versés sous forme d’une cotisation annuelle que débourse chaque copropriétaire (communément appelée « frais de condo »).

En général, la contribution de chaque individu est calculée à l’aide de quotes-parts, ce qui permet une répartition proportionnelle des frais selon la valeur de chaque condominium.

Le pouvoir des copropriétaires du condo

Si l’entretien des parties communes est la responsabilité du syndicat de copropriété, qu’advient-il si l’entretien est déficient? En fait, les copropriétaires ont un pouvoir décisionnel qu’ils délèguent à leur syndicat de copropriété.

Si le travail du syndicat est insatisfaisant, les copropriétaires ont la possibilité de manifester leur désaccord lors de l’assemblée générale et d’exprimer leurs exigences. Si le syndicat est toujours dans l’impossibilité de satisfaire aux conditions de son mandat, l’ensemble des copropriétaires peut alors voter pour élire de nouveaux responsables.

Bref, plusieurs responsabilités sont partagées ou déléguées au sein d’une copropriété, mais chacun des résidents est en mesure de faire connaître son point de vue afin que les décisions prises au sujet de la copropriété soient dans l’intérêt commun d’un maximum de personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *